MirbeauAccueil société littéraireBlog de P. MichelPublicationsContact
Nouvelles Intro Citations A propos Galerie Société OM

• Anita STARON, L'Art romanesque d'Octave Mirbeau. Thèmes et techniques, Presses de l'Université de Lodz (Wydawnictwo Uniwersytetu t6dzkiego), février 2014, 298 pages; 37,50 zlotys (environ 10 €).

Dans ce volume, qui reprend pour l'essentiel sa thèse de doctorat, I'universitaire polonaise Anita Staron a entrepris une étude synthétique de l'œuvre romanesque de Mirbeau. Écartant les romans "nègres", ou le romancier fait ses armes en même temps que ses preuves, et ou trop d'influences diverses se font sentir, au risque de brouiller la voix du romancier masqué, elle a limité son corpus aux dix romans avoués et signés, y compris l'inachevé et posthume Gentilhomme. Mais, au lieu de se contenter de juxtaposer des études analytiques des dix œuvres retenues, elle a choisi la voie la plus difficile : celle de la synthèse des thèmes, auxquels est consacrée la première partie de sa thèse, et des techniques mises en œuvre, étudiées dans la deuxième partie.
L'étude thématique aurait pu donner lieu à quantité de redites si Anita Staron avait recouru au découpage c1assique, trop commode pour ne pas être suspect, et sépare, pour des raisons pédagogiques, le philosophique et le politique, l'esthétique et le littéraire, comme s'ils ne participaient pas d'une même vision du monde. A juste titre elle a préféré sélectionner, dans la masse des thèmes brassés par un romancier polyvalent et omnivore qui fait feu de tout bois, trois couples d'oppositions qui lui permettent, sans qu'elle ait pour autant la moindre prétention à l'exhaustivité, de mettre en lumière tout à la fois l'ampleur et la diversité de ses préoccupations, et ses contradictions avouées et (volontairement ?) non résolues, démentant du même coup les accusations de manichéisme lancées par ses habituels détracteurs.

Livre d'A. Staron

Le refus de suivre l'ordre chronologique de la publication des dix romans permet à Anita Staron d'éviter le piège téléologique du critique omniscient qui, à l'instar du romancier balzacien, aurait tendance à reconstituer le parcours de Mirbeau à partir de son point d'aboutissement, comme s'il avait dû suivre une voie toute tracée à l'avance. Elle montre bien qu'une telle linéarité, satisfaisante pour un esprit rationnel avide d'une clarté trompeuse, n'a rien à voir avec le vécu du romancier, constamment tiraillé à hue et à dia, ni avec son mode de création, fait de tâtonnements, de collages expérimentaux et de perpétuelle remise de l'ouvrage sur le métier.
Anita Staron fait preuve d'une belle maîtrise de son sujet et d'une excellente connaissance de son corpus et des études mirbelliennes, dont témoigne aussi sa bibliographie. Elle possède de surcroît un mérite auquel je suis particulièrement sensible: elle manie admirablement notre langue. Prix 17 € (frais d'envoi compris)
Commande en ligne sur le site ou par e-mail : ksiegarnia@uni.lodz.pl

bar
Graphics by Frogfrau! contact